Langue basque

La langue basque est une des plus anciennes langues du continent européen, qui par ses spécificités propres ne ressemble à aucune autre. Mais c’est aussi une langue bien vivante qui a évolué au fil du temps. En ce début de 21ème siècle elle est couramment utilisée dans les médias, l’enseignement supérieur, les sciences ou encore les nouvelles technologies.

dernière mise à jour le 18.05.2018

  • Ajouter aux favoris
  • Imprimer

De quoi parle-t-on ?

Après de longues décennies de dépréciation, les pouvoirs publics mettent progressivement en œuvre des politiques publiques de réappropriation, notamment en donnant aux locuteurs l’occasion de s’exprimer en basque dans la sphère publique, aux jeunes générations la chance d’acquérir cette langue et aux citoyens l’opportunité d’en comprendre les enjeux. 
Facteur d’ancrage, d’épanouissement, d’intégration et d’ouverture, l’euskara est également un moyen d’organiser le vivre ensemble si indispensable à nos sociétés. Aujourd’hui, sa promotion fait l’objet d’un consensus social fort et sa revitalisation est un enjeu collectif partagé. 

Quelques repères

-Sur l’ensemble du Pays Basque : Plus de 750 000 personnes parlent euskara, soit près d’un tiers de la population. 

- Au BAB (Bayonne-Anglet-Biarritz) : 8% de la population est bascophone et 6% bilingue réceptive. 15 000 personnes sont en mesure de comprendre et/ou parler basque dans ce territoire urbain.

- A Biarritz : 1% des élèves apprenait le basque en 1991, ils sont 25% aujourd’hui. Chaque année, plus de 150 activités sont organisées en langue basque, pour petits et grands, locuteurs ou apprenants.   

- Au niveau mondial : Sur les 6 500 langues parlées dans le monde, l’euskara se place à la 247ème place en nombre de locuteur et à la 31ème place en termes de publication d’articles sur Wikipédia. 
 

La politique linguistique

Hizkuntza politika Miarritzen

Euskara

Zertaz mintzo gara?

Hamarkada luzetako balio galtzearen ondotik, botere publikoak berreskuratze politikak plantan ematen ari dira, emeki emeki, hizlariei eremu publikoan euskaraz mintzatzeko, belaunaldi berriei hizkuntza ikasteko eta herritarrei guzi honen erronkak ulertzeko parada emanez bereziki. Sustraitze, loratze, integratze eta irekitze faktore den euskara, gure gizarteek hain beharrezkoa duten elkarbizitza antolatzeko moldea da ere. Gaur egun, gizarteak haren sustatzea begi onez ikustez du eta haren berpiztea partekatua den erronka kolektiboa da.

Erreferentzia batzuk

Euskal herri osoan: 750.000 baino gehiago jende euskalduna da, hots, biztanleriaren herena baino gehiago.
BAMen (Baiona-Angelu-Miarritze): biztanleriaren %8a euskalduna da eta %6a elebidun hartzailea. Hiri lurralde horretan, 15.000 pertsona euskara ulertzeko eta/edo mintzatzeko gai dira.
Miarritzen: 1991n ikasleen %1ak euskaraz ikasten zuen, gaur egun %25 dira. Urte guziez, ttipi eta handiendako, hizlari zein ikasle, euskarazko 150 jarduera baino gehiago antolatzen dira.
Mundu mailan: munduan mintzatzen diren 6.500 hizkuntzetarik, euskara hizlari kopuruari dagokionez, 247. lekuan kokatzen da eta Wikipedian argitaraturiko artikuluei dagokionez 35.ean.

 

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?