Alerte vagues-submersion

10/01/2018
Étiquettes : ,

[Appel à VIGILANCE]

Le 18/01/18 @10H30- Alerte vagues-submersion :  NIV1 – 
la Ville de Biarritz maintient en base  le dispositif d’APPEL A VIGILANCE (niveau 1) :

 

Pour le 18/01 après –midi, le niveau 2 sera enclenché en fonction de la réalité de la marée vue sur site.

> Les sites sensibles seront fermés en fonction de la réalité de la marée  – Le Phare – La Promenade Plage Miramar – La Promenade Winston Churchill (sous l’Hôtel du Palais) – Quai de la Grande Plage – Parvis Sud du Casino, Boulevard du Général de Gaulle – Rocher du Basta – Digue du Port des Pêcheurs – Perspective du Rocher de la Vierge – Niveau Bas du Port-Vieux (promenade inférieure) – Place Balea (au-dessus de la plage du Port- Vieux) – Boulevard Prince de Galles (Côte des Basques) 

>les locaux commerciaux et associatifs de la Grande Plage ainsi que la piscine municipale ne devraient pas être fermés aux marées hautes. 

[LES NIVEAUX DU DISPOSITIF]

LE NIVEAU DE BASE  correspond au suivi quotidien du trait de côte, hors évènement. La Ville procède à un travail d’entretien de la plage en maintenant une hauteur suffisante du quai de la Grande Plage et en vérifiant le dispositif de sécurité « Accès plages et falaises »..

LE NIVEAU 1 (alerte jaune préfectorale) répond aux événements mineurs tels que des coefficients importants et des phénomènes de houle qui pourraient générer une submersion légère. Dans ce cas, le dispositif de fermeture des sites exposés est enclenché, les équipes de la Police Municipale sont en alerte (fermeture et contrôle des accès) ainsi que les équipes techniques. La Police Municipale veille au respect du non franchissement de ces dispositifs. Le quai de la Grande Plage est maintenu dégagé sur une hauteur de 1,40 m. Des mesures d’opportunité peuvent être prises pour interdire à marée haute l’accès aux plages de la Grande Plage, du Miramar et du Port-Vieux. .

 

LE NIVEAU 2 (alerte orange préfectorale) répond aux événements majeurs et peut être enclenché par l’alerte vigilance préfectorale et par la combinaison de certains paramètres océano-climatiques. Une analyse du niveau de risque est faite via un modèle informatique de submersion. Si le risque est confirmé, l’intervention de NIVEAU 2 est déclenchée. En complément du NIVEAU 1, est activée la mise en place de sacs de sable en bord de quai. Ce dispositif est constitué d’une ligne continue de sacs de sable. Un principe qui conjugue rapidité d’intervention (pose simple), sécurité (si les sacs cèdent avec la pression de l’eau pas de risque de projection) et respect de l’environnement (sacs remplis du sable de la plage, restitué après utilisation, sans risque de pollution). Des mesures d’opportunité peuvent être prises pour interdire à marée haute l’accès aux promenoirs, commerces et plages de la Grande Plage, du Miramar et du Port-Vieux.

 

LE NIVEAU 3  (alerte rouge préfectorale) est envisagé pour répondre à l’annonce d’un événement exceptionnel. Il s’agit de renforcer le NIVEAU 2. Le principe est de créer une deuxième ligne de sacs de sable à l’arrière de la première, liée l’une à l’autre par sangles afin d’augmenter la rigidité et donc la résistance de l’ensemble pour mieux résister à l’impact des plus fortes vagues. Un arrêté municipal informe le public de l’interdiction de la baignade et de l’activité nautique. De plus, il est possible d’interdire ponctuellement la circulation des piétons et véhicules en front de mer.

Niveaux 2 et 3 : Les sites interdits d’accès par marée haute 

 

 

 

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Print this page