Met Opéra Live HD : Saison 2017-18

Si le Metropolitan Opera de New York reste une scène lyrique incontournable, ses retransmissions fo ...

Agenda

OK
Divers

Semaine des Restaurants

Du 06/11/2017 au 12/11/2017 - Dans la ville
Divers

Finances solidaires, dans le cadre de la Semaine de la Finance Solidaire

Le 07/11/2017 à 18:00:00 - Maison des associations
Tarif : Entrée libre

• Cycles de conférences : Les mardis de l'Économie Sociale et Solidaire. Finances solidaires, dans le cadre de la Semaine de la Finance Solidaire, un zoom sur cette nouvelle façon d’épargner avec les associations membres d’Aquifisol.

Culture

L’histoire de l’Aquitaine d’Aliénor à nos jours

Le 08/11/2017 à 18:30:00 - Cité de l'Océan

• Les Amis du Musée de la Mer poursuivent leur cycle des conférences mensuelles à l’auditorium de la Cité de l’Océan : L’histoire de l’Aquitaine d’Aliénor à nos jours par Michel Datchary.

Culture

Kukai Dantza

Le 08/11/2017 à 20:30:00 - Casino Municipal : Théâtre

 skara Marcos Morau
Kukai Dantza - Jon Maya Sein

Kukai Dantza, prix national de danse 2017 pour son exceptionnel traitement du folklore, des mythes et rites traditionnels, présente sa dernière création tout juste auréolée du Molière espagnol (Premio Max) pour le meilleur spectacle de l’année. Fruit de la rencontre avec le chorégraphe Marcos Morau et son collectif La Veronal basé à Barcelone, qui sonde d’un geste chorégraphique et cinématographique les entrailles de nos terres intérieures, Oskara navigue entre les racines populaires de la danse et son expression la plus contemporaine. Et fait la promesse d'une exploration nouvelle des paysages de la culture basque et de ses mythes.

Culture

Executeur 14

Le 09/11/2017 à 20:30:00 - Le Colisée, av. Sarasate
Tarif : 10 € / 5 € Web : fmarech@numericable.fr


d'Adel Akim. 

Avec Francis Maréchal. Mise en situation : Alain Chaperon.

Exécuteur 14 ne se situe pas dans un contexte géographique défini et historique identifiable, même si la source concrète de l’écriture de l’auteur a été la guerre du Liban. Il s’agit de faire entrer le spectateur dans cette histoire, dans ce mental de guerrier, sans idée préconçue, sans que le personnage puisse être classé à priori du côté des bons ou des méchants ; un personnage au départ ordinaire, normal, qui nous ressemble.
Alain Chaperon met en situation le cheminement d’un personnage ordinaire confronté à la violence. Tous les codes de la vie ordinaire sont alors balayés. Il ne reste plus qu’un homme qui cherche à survivre dans un monde devenu chaotique, inhumain. Par des plans serrés et audacieux sur l’acteur Francis Maréchal, Alain accompagne le spectateur pour le faire rentrer dans le monde du personnage. Le décor et la lumière « habillent » ce spectacle jusqu’à son dénouement.